Album "WAR ZONE"

by Abraxxxas

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €10 EUR  or more

     

1.
2.
03:37
3.
04:37
4.
5.
6.
7.
03:51
8.
9.
10.

credits

released June 20, 2011

tags

license

all rights reserved

about

Abraxxxas France

contact / help

Contact Abraxxxas

Streaming and
Download help

Track Name: L'Art de La Guerre feat D' de Kabal
Voila un son d' fou, Abraxxas Grim Reaperz,
Un mc deux beatmakers en hommage au dénommé Sun Tzu
Vénérable général chinois entré dans les annales
Pour avoir rédigé l'Art de la Guerre manuel ancestral,
Appliqué par les patrons, les managers,
On y explique la science du combat en plusieurs règles majeures,
On y apprend ruse, espionnage, esprit d'adaptation,
Mec entre d' sales mains c'est un manuel de prédation...
Mm si gloire y est faites a l'anticipation, a la prudence,
Mène jamais un combat sans les bonnes conditions,
Met l'ennemi en confiance qu'il soit sur de sa puissance,
Feint l'infériorité, leurre le de belles illusions,
L'essentiel est dans la victoire non pas dans la voie,
Dans l'absolu ne pas verser de sang éviter tout combat,
Remporter les conflits avec mental et stratégie,
Voila la marque d'un vrai maitre de guerre et j' suis du mm avis....

Traite tes prisonniers mieux qu'il l'étaient dans leurs camps,
Fais mine de t' conformer aux p'tits désirs de l'opposant,
Tiens toi informé des alliances et revirements,
En cas d'attaque saccage rien conserve tout pour tes rangs,
Tiens tes hommes occupés , ne les laisse pas trop ramollir,
Sans pour autant les épuiser dans des entrainements de martyrs,
Faut juste qu'ils soient sur l' pied d' guerre, prêt a partir,
Conquérir, des terres des marchés pour l'empire
Savoir les états d'âme des tes hommes, tout c' qui se passe dans tes rangs,
Avoir chez l'adversaire des agents dormants,
Punir sévèrement récompenser grandement
Laissez l'ennemi fuir ne pas le pousser dans ses retranchements,
Tuer un seul homme pour en terrifier un millier
Divisez l'ennemi et lui donner envie de déserter
Qui que ce soit qui ai écrit ce livre de chevet
5 siècles avant J-C, ce bouquin reste un pilier
L'art de la guerre, c'est la maitrise du terrain,
L'appréhension de l'environnement, la connaissance de l'humain,
Anticipation, patience, 30 pour cent de puissance,
Le reste de cerveau car la guerre est une science,
l'art de la méfiance pour déjouer les trahisons,
Celui de débusquer l'agent infiltré dans la maison,
L'art de la guerre selon Sun Tzu le général
Appliqué par nos politiques, nos Drh a deux balles,...

L'art de la Guerre ou comment croiser le fer,
A l'époque ou les flèches et les lames pouvaient encore le faire,
L'art de la Guerre, livre de chevet des puissants,
T'apprendra a tirer des leçons d'un échec cuisant
Track Name: Le Plan
Parlons guerres et reconstruction
Ou comment l'humain détruit puis reconstruit et prend le pognon,
Le malheur des uns fait le bonheur des autres,
Certains, n'ont pas de pain, d'autre hésite entre seigle et épeautre,
fusil sur l'épaule c'est de notre hémisphère, notre partie de la terre
Que parte les container de guerre,
Les pays sous développés ont pas les moyens d'fabriquer,
Fallait bien que quelqu'un les aide a s'entretuer donc on s'est désigné,
On a les Dassault, EADS, ou thomson,
Mais ouvre pas trop ta gueule ou bien c'est coup d'taser ou gomme cogne,
Souvent les tueries démarrent après une bonne pogne,
Autour d'une table en bois rare cernée par des costards
Certains ont fait du blé sur le dos d'Haiti, ou juste après le tsunami,
Le Carburant n'est pas gratuit,
Et j'me d'mande aujourd'hui, si on test pas l'arme climatique,
Car les catastrophes touchent toujours ceux qui ont l'moins de fric,

Y a des stratégies financières, derrière toutes guerres
Du trafic de pierres, substances pétrolifères,
Construction de Gazoduc ou de base militaire,
La Monnaie c'est l'objectif et la Guerre le moyen d'en faire
Le plan c'est
Envahir, conquérir, detruire, investir, reconstruire asservir, s'enrichir
Et surtout sans réfléchir, juste agrandir l'empire,
cherche pas trop loin pour savoir ce qui motive les tirs

J'ai un nouveau mode de guerre es tu prêt pour l' scoop
Dépêchons nos meilleurs boxeurs au lieu d'envoyer nos troupes,
Organisons des rencontres, combats individuels
Guerre sportive a la Coubertin qui serait moins cruel,
Eviterait les tueries d'innocents frappes chirurgicales,
les rancoeurs de vengeurs qui donnent des haines ancestrales,
Entre Palestine et Israel, Inde et Cachemire,
L'homme se bat pour des bouts d'terre ou les richesses qu'on en tire,
Tout conflit génère des profits, les pertes on s'en fiche
Les décideurs sont a l'abri envoie mourir leurs sous fifres,
Dans un monde idéal ça se régleraient aux échecs,
Le hic mec c'est que les armateurs cesseraient d'encaisser le cheques
Alors les conflits continue en flux tendu
car y a des caisses qui se remplissent a chaque cartouche chaque o/bus,
Ce fut ainsi dés le début des guerres industriels
Depuis que fer forgé, lames et boucliers sont au ciel

Y a des stratégies financières derrière toute guerre,
Viens je t'échange des avions contre des têtes nucléaires,
On peut pas faire plus clair si on voulaient qu'les tueries cessent,
Sufffirait que les états mettent les usines d'armes en pièces
Mais le plan c , s'enrichir, mm en surfant sur la haine,
sur la mort, sur la terreur , sur la peine, et dans leur coeur,
Leur train de vie confortable vaut plus que la tienne,
Pour ca qu'chaque jours encore et toujours l'homme de sa main meurt
Track Name: OH SHIT
Mec on envoie du gras du grave
On envoie du dirty du crade,
On veut k'le hiphop se déprave,
Ceux qui ne veulent pas sont des caves,
J'les invit a rester tranquilles posé au fond de la cave,
Tranquille a fumer de la sav, avec pour ambition de gratter la caf,
Eclater les bafles, voilà mon taff,
Pour ca tu peux compter sur le staff,
On s'attache a n'pas lacher le steack telle une machoire de stafford shire,
On va t'amener ailleurs bien bien loin des sentiers battus,
Avec une rage de vainqueur / d'la verve et des lyrix pointues,
Des bigkicks et des fat bass pour ta voiture,
Faire trembler ses jointures, on est v'nu pour t'faire oublier les pointures,
Faut briser les monopole et redistribuer les cartes c'est sur,
Ceux qui s'touchent le popol sont ceux qui volent nos statuts j't'assure
Trop d'impostures dans l'spectacle, l'intermittence c'est la débacle,
Les troupes de cirque galérent et ab prod s'éclate
Bande de blattes bomboclat aux emissions aux séries plates
Des arrivistes véritables, aux principes très périssables

Merde, shit, j'vais tous les larguer en mer de chine,
Passe leur temps a nous narguer, avec de la pure dans les narines
Mais Moi je viens leur faire la guerre tout comme un putain de marine,
Ceux qui dévore l' pain des artistes mais s'occupe mm pas du cathring
merde shit , pour m'détendre y m fo plus que herbe et shit,
Gerber chier sur vos élites aurait une meilleure réussite
Y a pas que le phoenix qui ressuscite faites gaffe a nos cendres,
On pourrait bien changer le sens du fameux armistice de novembre

0h shit, dans c monde la raison peut s perdre vite,
Soit smart en jouant tes cartes tu peux finir laveur de vitres,
Oh shit tu peux vite atterrir au trou j't'explik,
Pour kelkes grammes parfois la vie s'complique elle fais la miss complexe,
Oh Shit , c la crise, putain d'contexte,
Me demande pas d'et'funky dans mes textes tu peux t'toucher le sexe,
Sous aucun pretexte je ne diluerais mon vitriol
De jeune déluré chui devenu vieille patte folle,
Mais pas d'bol, je n'viens pas faire l'aumone, j'viens déposer mes bombes, mes bombonnes,
Mes lyrixplosif mon crâne n'est qu'une war zone
Cerveau plus bouillant que la garniture d'une calzone,
J'peux t'emmener plus loin que ne le fait ta carte orange 4 zones
Loin dans des zones où l'on n'sent plus nos rejets de carbone,
Où le héros ce n'est plus lucky luke mais plutot joe dalton,
Ou tom sawyer se fait enterrer par Joe l'indien,
Où ce n'sont pas les énarques qui deviennent nos politiciens
Track Name: ABRAXXXAS / ABUZ / AL TARBA - Turbulences
On vit dans une zone de turbulence, où règne l'impudence,
Ou sur les morts et les cendres il y' en a qui dansent,
Où l' petit peuple est oppressé par les quittances,
Où l'état nie l'évidence et impose ses réformes a la France,
On vis a la cadence imposée par les Finances,
Où les banques et les places boursières ont bien trop d'influences,
Où l'économie importe plus, que l'écologie,
Où le profit devance le maintien du logis,
Un toit pour tous mon cul, c'est plus un doigt dans tout nos culs,
Ces crapules font passer leurs lois sans faire de vagues aucunes,
Moi j'ai le vague a l'âme en overdose de Macadam,
J'évite le mélodrame, essaie de ne pas consommer trop d' grammes,
J' garde la flamme allumée,
Et Ne fume pas sur leur calumet, d' la paix, tant qu'il n'y a pas de justice tu l' sais,
Maintenant on parle de précipice non plus de fossé,
Les disparités s'accentue la classe moyenne disparaît,
survie pour tous sauf vingt pour cent qui possède,
80 pour cent des richesses mec tout ça m'excède,
Il est temps que l'élite ses privilèges rétrocèdent,
Avant une guerre civile où ça ne tirera pas qu'au gros sel,
Nous pour des broutilles on s' tape des amendes, des procès,
Mais quand c'est un politique oh putain tu peux te brosser,
Y a pas que deux vitesses il y en a tout un plateau,
Pour ça que le nom c'est War Zone et que les sons n'y sont pas joviaux !!

Viens, dans ma zone de turbulences, on n' connait pas l'opulence,
Mais on vise l'excellence, la rotation des corbillards et des ambulance est constante,
Car c'est plus de la haine que d' l' amour qu'on s' lance,
On a beau manifester avec virulence, on sait qu'aujourd'hui le mot démocratie a plus trop d' sens
Ca sent l'essence, les cocktails molo qui s' lance bienvenue dans ma zone de turbulences

La mélodie est planante mais le beat te cogne,
Du coup j' sais pas si c'est l'heure de la détente ou bien d'être en rogne,
On va donc opter pour la seconde option,
Car la Joconde a perdu son sourire depuis les dernières élections,
La liberté l'égalité ne sont plus qu'illusions
Quant a la fraternité y a longtemps qu'elle a quitté le pont,
Remplacé par un communautarisme a la con,
Bientôt on demandera l'indépendance du pays de Tarascon,
Corse, breton, perso, j'en ai rein a foutre,
On est tous sur le mm bateau qu'est en train d' couler en outre,
Et pendant c' temps y a du régionalisme dans l' foot
C'est a croire que le cerveau d'un homme tiendrait dans un dé a coudre,
L'Humanité sur cette planète c'est un peu la soude
Caustique qui stocke nucléaire et chimique sous le coude
L'humanité sur cette planète c'est un peu l'acide
Qui ronge les branches de l'arbre sur lequel elle est assise
Track Name: Reve d'Espion
Mon nom restera secret comme ma profession d'agent,
Moi ce dont je voudrais parler c'est de ma vie sans sentiment,
Une vie sans attache a se cacher, a parcourir le globe
Un mode de vie top secret, où souvent j'fais cracher le glock,
Payé pour dérober des documents, surveiller des gens,
Mec au nom du gouvernement, il m'est même arrivé d'casser des jambes,
Les mecs comme moi, alimentent toutes les légendes,
Mais la réalité est moins glamour que tes james bond sur bandes,
Quand j'rentre j'suis seul, avec mon nom d'emprunt,
J'n'ai pas de vie d'famille, y a longtemps que j'ai dit adieu aux miens,
Mon quotidien c'est le mensonge, des fois il hante mes songes,
Comme si mon subconscient essayé de m'faire passer un message,
J'prend des risques, mm en remplissant ces pages de confessions,
Car les états d'âme sont proscrits au sein de ma profession,
Tu peux m'appeler espion, barbouze, où même tueurs a gages,
Je n'suis qu'une ombre dont il vaut mieux ne pas fouiller les bagages...

J'ai fait un rêve d'espion,
C'est un rêve de pion,
Juste une trêve dans les missions, ouais juste un peu de passion,
Un p'tit peu moins de pression, juste avoir une relation,
Arrêter un instant de vivre dans la dissimulation,
J'ai fait un rêve d'espion, une trêve dans la guerre froide,
Et la brêve touche d'espoir de pas finir seul dans un mouroir,
Un rêve d'agent secret, vie infiltrée,
Oui ce lyrix c'est d'la fiction, mais on est pas a un film près....

Espionner, questionner, kidnapper, saucissonner,
Rançonner des notables, j'ai déjà pris des otages,
Utiliser des tortures d'un autre âge pour t'faire causer,
J'ai des techniques vietnamiennes qui peuvent te filer la nausée,
J'ai fais sauter des bagnoles, explosé des maisons,
Car il n'y a pas de pauses dans la guerre froide il n'y a pas de saisons,
Pour bien gérer l'information, les mercenaires sont sur le pied d'guerre,
Mais les décisions s'prennent en hautes sphéres au dela des ministères,
T'as pas de libre arbitre quand t'es soldat de plomb,
Moi j'obeis aux ordres, mm quand ceux ci, émanent de cons,
J'suis qu'un pion sur un échiquier, très très bien payé,
Hélas il y a tout plein de choses que tu n'achêtes pas avec un chéquier,
Je rêve d'amour et d'amitié, d'une vie normale,
J'en ai assez de me planquer comme si j'm'appelais bates norman,
J'rêve de passion, au grand jour, sous mon vrai nom,
Mais en choisissant c'métier, j'ai dit adieu a mon prénom...
Track Name: L'intérimaire
L'Interimaire


Mystique est l'ambiance, parfait pour l'éloquence,
Moi, j' suis dans la déviance, chie sur les rappeurs de France,
La plupart n'ont plus de conscience n'ont plus de constance, sauf dans la prétention,
Le rap d'aujourd'hui c'est le culte de la possession, le rap aujourd'hui c'est la perpétuelle agression,
Soit disant qu'ils ont tous de quoi t' faire sauter le caisson,
Mais c'est la meuf qui porte le slip a la maison,
J'ai l'impression qu'on vit dans l'industrie du mythe,
Où tout ce qui compte est le succès, matériel réussite,
Et peu importe ce qu'il en coute, ma culture est en couilles,
Faut dire que comme exemple on a des Bétancourt,
Magouilleurs de premier ordre, les pontes du nouvel ordre,
Faut pas s'étonner qu'on ai tous soif d'or,
Y' en a très peu qui s' gavent et beaucoup qui rament,
Moi mon album on le pirate me rapporte pas un dirham

J'trime, trime, j'fais pas dans la frime
J'fais pas partie de la Dream Team, faudrait que t'imprimes,
Que j'taff comme un trimard, maitre chien, manutentionnaire,
J' vis pas de mon art, j'suis l'intérimaire

Tiens, y' en a qui s' gavent mais mérite rien,
Sous tout les méridiens, ça joue les américains,
Leur éthique est moins consistante que de la mie de pain,
Si j' m' écoutais, j' les insulterais de fils de ....
Ceux qui chie sur l'auditeur, bonimenteurs,
Qui colporte le cliché du rappeur, violent braqueur,
Les stéréotypes ont la peau dure,
Mais la street crédibility qu'il te procure, moi je n'en ai cure
Avec le temps on peut pas dire que le mouvement s'épure
Moi j' dirais mm que c'est pire, disciple de la tirelire,
Mentent autant qu'un politique pour s' faire élire,
Sauf que ce n' sont pas des votes mais l'argent de poche de mioches qu'ils soutirent
Ca cloche, ça m'inspire milles soupirs,
Ma zik n'a pas le sourire car j'en vois trop souffrir,
Mm si on est pas au coeur d'la soufrière, crois en ma parole d'intérimaire,
Elle n'est pas loin la misère


J'suis l'intérimaire, j'taff été comme hiver, et si j'avais que ça a faire,
Ca serait un album par an c'est clair,
Mais la vie est faites de contraintes et de barrières,
D'errance et de pertes de temps, de sacrifices pour salaire,
J'vend pas de rêves car le mien est loin,
Je m' bat pour lui sans trêve et c un peu sa faute si je n'ai rien
Coincé dans des taffs alimentaires,
J' perd ma vie a la gagner comme le disait Puzzle naguère
La life c'est comme une war zone zone de guerre,
Lutte pour avancer quand tous voudraient le contraire
Te méprend pas c'est pas une complainte
Je n' fais pas du rap de dépressif reste combatif dans le labyrinthe
Mm quand ma voix s'éreinte que ma foi s'esquinte,
Dans la manche toujours une quinte flush pour la dernière manche
Une soif de création que rien n'épanche,
La musique c'est ma passion c pas de ça qu'je mange !
Track Name: Terrorist
J'suis un putain d'terroriste sur 24 pistes,
Wanted sur tout track tout tarmac et c'est normal l'instru je la fiste,
Chui tel un poseur de bombes, Dark comme un creuseur de tombes,
Chaque syllabe cause Stupeurs et Tremblements a la Nothomb,
Quand la nuit tombe plus rien ne compte a part la ponte de lyrixplosif,
Subversif, le formatage ici se bouffe des bourres pifs,
En mission sabotage, c'est tout le systême qui me motive,
Otage de l'économie, consommer notre leitmotiv,
Terreur culturel car notre paysage audiovisuel pue l'purin,
Et que Marianne de nos jours n'est rien d'aut' qu'une putain,
Qui s'fait culbut' l'anus pour fourguer des airbus,
Vend des armes a tout les gus et s'etonne que ca parte en push
Ici c' est rythmé par les puits de pétrole et les cartouches,
Trop Gouvernements fantoches rempli de vieux fantomes de barbouze,
J'te prie de me croire Les grands terroristes sont pas barbus,
Ne s'cachent pas dans des grottes mais dans les buildings des grandes av'nues....



un Activiste / pas un artiste / presque anarchiste
un Lyriçiste/ un alarmiste / un qui résiste /

Terroriste jusque boutiste et dis bon courage aux boudhistes,
Ce sont pas des pacifistes qui gèrent ce qui se passe ici
stoppons donc les facéties de nos semblants d'démocratie,
La tyrannie change de visage maiz elle est toujours là sisi,
La lutte des classes est pas finie, envie d'shooter la fourmilière a la maldini,
Y'a l'fils de nico au mac do je piège son happy meal,
Grille les keufs a dix milles
Puis m'exile dans un pti village prés de vintimille
Préparer mes attaques tranquille
Déto / nateurs sans piles, plastique, au moins cent kils
Et du napalm artisanal, confectionné d'manière habile,
Un Terroriste volubile art inflammable et volatile
Qui s'ra coffré pour attentat surement pas pour vol a la tir
J'ai commencé dans les concerts en balançant des boules puantes,
Prochaine étape le Stade de France avec des bombes paralysantes,
Puis l'parlement avec cette fois d'nouvelles grenades humanisantes,
Pour que ces fientes enfin ressentent qu'leur empathie cesse d'être absente
Track Name: ABRAXXXAS - CULTURE V
On a une culture sanglante, virulente , violente,
On kiff quand ça shoote, quand ça se plante, quand ca s'éventre,
La Mort assure des belles ventes, , elle promet de belles rentes,
Dans la musique, les jeux, les films, omniprésente,
Une jolie fille avec un flingue, ça rapporte,
Et sur les rings, c'est toujours une bombe qui les pancartes portent,
Violence et cul, cocktail qui ramènent des écus,
Et pour capter ça pas b'soin d'avoir fait de grandes études,,
Faut pas s'étonner d' l'essor de la sécurité,
Quand même nos divertissements nous font flipper ou s'inquièter,
On kiffe les thrillers et les films d'horreur,
Scotché devant l'écran entendre battre son coeur,
On préfère les gangsters aux enfants d'coeur,
L'Abbé Pierre a été supplanté par Musulin le braqueur
Déjà môme on voulait tous des flingues en plastok,
Et la pâte a modeler ressembler grave a des pains d' plastique

Tony Montana, Al Capone, Mesrine,
Heat, Orange Mécanique, les voilà nos films,
Funny Games, Scarface ou Ichi the Killer
Et saupoudrons le tout avec un peu d'journal de treize heures,
Freddy krueger Terminator
Old boy ou les dents d'la mer mec on est tres fort,
Dans la peur, mais j'crois qu'cette violence qu'on adore, qu'on arbore,
Nous a aidé a banaliser la mort

Les films asiat' ou ça se latte, les bagnoles qui explosent,
Les films de terroristes ou des bombes se posent,
Les braquages parfaits, requiem par overdose,
Le mal, remplit plus les salles que les bonnes causes,
Les minots font de la boxe thai pas du kung fu,
Dans notre société d'impact la maitrise n'est plus tout,
Notre culture est violente y a la saga des Saw,
Les Hostel où Hannibal Lekter est garde des sceaux,
Siiiii j'étais fasciné par Kruegger Freddy
J'l'aurais bien envoyé dans la p'tite maison dans la prairie
Oui, si j'ai autant banalisé l'délit c'est qu'on a trop glorifié Al capone et Franck nitti,
Nos heros mythiques, souvent sont pas des chics types,
Ceux la s'font déchiqueter par des méchants charismatique
Quand ça finit mal c'est la qu'on kiff le scénar,
Faites entrer l'accusé que le public prenne son panard

Battle Royale, Fight Club, Seven,
American history X, Oceans Eleven,
Dexter ou True Blood, Frontières ou Martyrs
Le ciné la télé ont de quoi te choquer te faire frémir
Te faire vomir avec du gore t'épouvanter
Culture V comme violente dans nos gênes est ce implanté ?
La jeunesse est t'elle influencé, nul le sait vraiment,
En tout cas t'as tout les ingrédients pour virer violent dément
Track Name: Intro War Zone Lp
Ca bastonne, chaque track une bastos,
Le blase c'est War Zone, j' ramène du gros matos,
Des kicks et des basses fat a mort pour faire trembler les pratos
Lyrixxx un peu hardcore de matador qui dompte Astérios,
Comme le héros de Paul Auster j' combat le Léviathan dans la fosse,
Si mon rap est austère c'est que j'me laisse pas faire par le gloss,
Les paillettes, le bling bling et les cages dorées,
Utilisées par les médias techniques élaborées,
Pour nous labourer le cerveau, nous bourrer l' mou, nous fourrer l' trou,
Qu'on taff sans s poser de questions en s' contentant de creuser l' trou,
Rien d'neuf et tu le sais, ce qui compte c'est les sous,
Prêt a mettre a feu a sang dessus dessous pour en avoir beaucoup,
On puise sous sol et surface tel des fous,
Tuons la planète par les deux pôles, telle une banane par les deux bouts,
Et il faudrait que je reste cool, en gros faut parler de tout,
Sauf de c' qu'ils cachent et de c' qui fâche, en gros il faut tendre le boul'
Attendre les catastrophes en restant sage dans le moule
Suivre le mouton de Panurge jusqu'à se rompre le cou,
Tu peux te « ché-tou » basta, la c'est l'heure de rendre les coups,
Je mets tout mon courroux mes disques ok j'avoue je ne fais joujou,
T'inquiètes j'arrive au bout, c'était juste une introduction
Pour t'avertir que si tu veux t' marrer c'est pas la bonne maison,
J' n' ai pas l'humeur qui change selon les saisons,
J'arrive pas a faire abstraction du genre humain qui déraisonne,
Non.... J'n' arrive pas a faire des morceaux sur le bon,
Car j'ai moins l'impression de vivre a Disneyland que dans une War Zone....
Track Name: Rage En Barre !
To-to-tocard ,pas d'fantaisie t'es pas chez carambar,
ou Haribo c'est beau la vie remballe tes bobards,
J'vais redevenir un barbare, piétiner leur plats de bandes,
Facon Babar avec un son Fat facon Elephant,
Dans leur muraille je vais dénicher les fentes,
Et les transformer en brêche t'inkiet j'garde la peche,
C'est mm une patate, ratatatatat, ecarte toi calte,
Car au fond de moi il n'y a qu'un vil sociopathe,
J'ai la patte du fou, la griffe du loup,
Et l'oeil acéré comme les rapaces du puy du fou,
J'ai déjà touché le fond, pas loin d'connaître le bout,
J'fais pas l'con et reste concentré ou t'entendras le boom,
Si j'quitte mon rail, j'sais pas ou ira ma rage,
Mais ca fra plus de dawa que ta p'tite kawa au démarrage,
Si j'arrête tout y'en a qui diront bon débarras,
Mais méfie toi, y aura pas plus dangereux retraité que moi

J'ai le seum, j'ai la rage, j'ai la hargne, j'ai le mord,
J'ai l'virus de la colère et je l'aurais jusqu'à la mort
Tant qu'on n'tombera pas d'accord avec les énarques en costard,
Compte sur ma poire, pour balancer de la Rage en Barre,
J'ai le seum, donc le mic je le tord,
C'est mes tripes que je crache putain l'instru je le mords,
Comme un chakal, un barbare, comme un bout de barbak,
Ce track, ce n'est rien d'autre que de la rage en barre

Rage en barre, pour tout ceux qui comme moi sont issus de grande barres,
Hlm, connaissent bien les hors la loi les HLL,
Rage en barre, pour tout ceux qui habitent en camtar ou en car,
Qui par la loi loppsi se font tricards,
Monde de lopsa, ou ceux qui sont en haut se foutent du bas,
Le peuple tousse comme un tubard sans aucun cigare de cuba,
La vie nous fait chier sans manger de dragées fuca,
Dans nos roues c'n'est plus des batons mais une forêt tropicale,
Alors oui j'le vis mal, alors oui chui ficelle,
Tendu comme une arbalète malgré les paradis artificiels
chui pas un rappeur moi juste un lyriciste artificier,
Qui déménage régulièrement afin de semer les huissiers
Viens, prend ma vie j'te promet tu vas glisser, tu vas vriller,
Dis toi k'tes neurones on a d'koi les griller,
Tiens prend ma vie, j'te promet tu vas serrer a force d'errer,
Reconsidérer l'sens du mot guerrier.